Les Accompagnatrices Socioprofessionnelles

L’accompagnatrice, sous la supervision du Directeur, en interaction avec les chefs d’équipe, et en lien avec les prescripteurs, assume l’ensemble des missions liées à l’accompagnement socioprofessionnel des salariés. Ces missions sont nombreuses et variées, allant du travail administratif (recrutement, établissement des contrats, demandes d’agrément, gestion de la situation administrative des salariés, montage des dossiers de financements ou de formation…) à l’accompagnement social (entretien avec les salariés, travail sur les freins sociaux à l’emploi …) en passant par la gestion de partenariats (prescripteurs, partenaires institutionnels, partenaires sur les parcours, organismes de formation, entreprises…) ou la réalisation des bilans statistiques de l’activité.

 

En raison de la situation complexe du marché de l’emploi, AES a opéré ces dernières années une réorientation stratégique de sa méthodologie d’accompagnement en renforçant d’une part le recours à la formation et d’autre part le lien avec les entreprises, tout en maintenant la qualité d’accompagnement requise pour un déroulement optimal des parcours. Cela a entraîné un accroissement conséquent de la charge de travail de l’ASP et AES a décidé, en 2014, de recruter une seconde accompagnatrice, Delphine DESUSCLADE.

 

L’organisation et la répartition du travail s’est alors effectuée comme suit :

 

– Marie-Elise RAZAKAMAITSO prenait en charge la supervision des parcours, le recrutement et la formation, ainsi que l’accompagnement socioprofessionnel des salariés des chantiers de la Communauté de Communes de Montesquieu. Par ailleurs, une partie de son temps avait été dégagé sur des fonctions d’assistante Ressources Humaines sur l’ensemble de la structure (recrutement, congés, formations, droit du travail…).

 

– Delphine DESUSCLADE, assurait l’accompagnement social et professionnel des salariés du chantier de Bègles.

 

– Cette répartition territoriale était assortie d’échanges permanents entre les deux ASP qui permettent d’enrichir les analyses de situations et les solutions envisagées. De même, sur des situations spécifiques, urgentes ou complexes, elles peuvent intervenir sur les dossiers de l’autre, Delphine DESUSCLADE plutôt sur l’accompagnement social (logement, endettement, mobilité…) Marie-Elise RAZAKAMAITSO plutôt sur l’accès à l’emploi.

 

De décembre 2016 à Septembre 2017, à sa demande, Marie-Elise RAZAKAMAITSO Accompagnatrice socioprofessionnelle (ASP) a suivi une formation de Responsable Formation et Développement des Compétences au CESI (Bordeaux). Cette formation de 294 heures a entraîné son absence de la structure 1 semaine par mois, ce qui a nécessité d’augmenter le temps de travail hebdomadaire de Delphine DESUSCLADE à 32 heures.

 

Au terme de sa formation, Marie-Elise RAZAKAMAITSO a eu la possibilité d’évoluer vers un poste de direction de service dans une association du secteur médicosocial et a quitté ARCINS Environnement Service le 10 Novembre.

 

Ce départ a nécessité le recrutement d’une nouvelle ASP et une remise à plat de la répartition des missions entre les deux ASP.

 

Ainsi en Novembre 2017, Delphine DESUSCLADE est passée à temps plein, ce qui lui permet d’assurer la supervision des parcours et des recrutements et la gestion des dossiers de formation, des congés et des plannings. Au départ de sa collègue, elle a également pris en charge l’accompagnement des salariés en insertion du chantier de la Communauté de Communes de Montesquieu.

 

Dans le même temps, Stéphanie COIFFARD a été recrutée à 32 heures hebdomadaires au poste d’Accompagnatrice Socioprofessionnelle en charge de l’accompagnement des salariés du chantier de Bègles.

 

Au terme de sa prise de poste et de son intégration, une remise à plat de la répartition des missions relevant des ASP sera effectuée dans l’optique d’une fonction partagée plutôt que hiérarchisée.

ARCINS ENVIRONNEMENT SERVICE

Alle rechten voorbehouden. © 2014 BB