L’accompagnement des Salariés en Insertion

Un « Dossier d’accompagnement socioprofessionnel », propre à chaque salarié, est utilisé en interne comme support de l’accompagnement. Il réunit toutes les informations le concernant et les travaux effectués au cours de son accompagnement.

L’ASP effectue avec chaque salarié au minimum un rendez-vous mensuel obligatoire. Il permet la définition d’objectifs de travail selon quatre étapes de parcours (bilan social, bilan professionnel, travail du projet professionnel, recherche d’emploi ou de formation) leur réalisation et la définition de nouvelles étapes.

Des entretiens ont également lieu à la demande des salariés ou de l’ASP (aussi souvent que nécessaire) pour toute question ou tout problème relatif à la vie quotidienne (tant sur le vécu des chantiers que sur la vie personnelle) : logement, mobilité, projet professionnel, recherche d’emploi (travail sur les Techniques de Recherche d’Emploi : CV, lettre de motivation, lecture et « décryptage » d’offre d’emploi, utilisation des sites de recherche d’emploi Internet, simulation d’entretien d’embauche, présentation et relance téléphonique…). Sur ces questions, l’ASP effectue un accompagnement dans les démarches administratives (courrier, téléphone, rendez-vous…), aide à la recherche d’informations, et fait le relais avec des organismes et associations spécialisés…

Si une fois que le salarié est en contrat à AES, son accompagnement relève en premier ressort de l’ASP, celle-ci reste en lien permanent avec la personne qui est à l’origine de la prescription. Ainsi, l’ASP est présente à toutes les réunions de suivi des salariés en insertion (Comité Technique d’Appui PÔLE EMPLOI et toute autre réunion à la demande des référents ou de l’ASP) et informe régulièrement (mail, téléphone) les référents sur les évolutions des différentes situations travaillées en interne (évolution du projet, activation d’une recherche d’emploi, recherche d’information, suivi d’une formation courte, emploi complémentaire…)

L’ASP échange également au quotidien avec l’équipe d’encadrement sur les situations des salariés, ce qui permet de faire le lien avec l’évolution sur les chantiers.

Périodes en entreprise : afin de valider un projet professionnel, d’acquérir des compétences complémentaires ou de se positionner dans le cadre d’une embauche, les salariés peuvent effectuer des périodes d’immersion en entreprise (Périodes de Mise en Situation en Milieu Professionnel) d’une durée maximale de deux semaines pendant laquelle leur salaire à AES est maintenu. Les périodes d’immersion donnent lieu à un avenant au contrat de travail. Un bilan est rempli par l’employeur à son terme.

D’autre part, afin de percevoir un revenu complémentaire ou de se positionner à temps partiel sur un emploi susceptible d’évoluer vers un temps plein, les salariés peuvent effectuer des heures de travail rémunérées en entreprise en complément de leurs horaires à AES, et dans le cadre défini par le code du travail.

« Livret des Acquisitions Socioprofessionnelles » : il rassemble les évaluations des acquisitions professionnelles et socioprofessionnelles ainsi que le Référentiel des compétences et permet un suivi régulier et progressif des compétences acquises par les salariés lors de leur contrat, tant sur le plan professionnel (dans le cadre de formations internes ou externes) que sociales ou socioprofessionnelles. Un bilan est réalisé en fin de parcours.

Une réunion d’équipe a lieu chaque mois avec tous les membres de l’équipe permanente. D’une durée de 3 heures environ, elle est animée par le Directeur. La première partie aborde les questions générales, techniques et d’organisation tandis que la seconde partie est consacrée au parcours des salariés en insertion. La situation de chaque salarié est évoquée et donne lieu à des échanges entre l’ASP, les chefs d’équipe et le Directeur, ce qui permet d’avoir une vision d’ensemble du parcours du salarié.

ARCINS ENVIRONNEMENT SERVICE

Alle rechten voorbehouden. © 2014 BB