L’organisation de parcours de formation

AES cotise à un OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agrée) : le FAFSEA (Fonds National d’Assurance Formation des Salariés des Exploitations et entreprises Agricoles) pour les salariés permanents et en insertion.

Cette cotisation (cotisations salariales mensuelles en direction de la MSA qui les reverse au FAFSEA), l’OPCA donne accès à un important catalogue de formations courtes (domaines agricoles, forestiers, paysages, Jardins Espaces Verts, marketing, bureautique, logistique, transport…). Le FAFSEA prend en charge le coût pédagogique de ces formations et il rembourse également les salaires des salariés permanents (sur la base du SMIC horaire). Il ne reste à la charge d’AES que les frais annexes (déplacement et repas) remboursés aux salariés sur présentation de justificatifs et le complément de salaire des permanents.

Pour les formations utiles aux salariés en insertion pour la concrétisation de leur projet professionnel mais qui ne figurent pas au catalogue des formations proposées, l’ASP d’AES sollicite des organismes co-financeurs tels que le PLIE des Graves, le Conseil Départemental ou le Conseil Régional ou met en place des périodes de professionnalisation pour les parcours de formation plus longs.

1379 heures de formations ont ainsi pu être suivies (sur temps de travail) par les salariés en insertion sur l’année 2015.

Le FAFSEA constitue une plus value très importante en termes d’accompagnement socioprofessionnel. L’offre de formation apportée aux salariés en insertion est considérable et la plupart d’entre eux apprennent, au fil de leur parcours, à l’utiliser dans la perspective de leur projet professionnel.

Les formations proposées par le FAFSEA sont de plus des formations courtes, pratiques et directement applicables sur le chantier, dispensées par des formateurs habitués au public adulte.

Le fait de partir en formation, de suivre un enseignement, d’apprendre et de mettre en pratique par la suite constitue pour beaucoup de salariés un enjeu important et qui ne va pas de soi au début du contrat.

Ces formations sont aussi l’occasion de travailler sur la mobilité (déplacement, trajet…), ainsi que de rencontrer et d’échanger avec des personnes qui travaillent dans le secteur vers lequel ils souhaitent s’orienter.

Néanmoins, depuis quelques années et plus particulièrement depuis la réforme de la Formation Professionnelle intervenue en 2014, les possibilités de financement de formation dans le cadre de parcours d’insertion sont de plus en plus restreintes. La formation professionnelle est un dispositif de droit commun à destination des personnes en emploi qui n’a initialement pas vocation à être utilisé dans le cadre de l’accompagnement des demandeurs d’emploi. Du fait de l’importance des financements mobilisables auparavant, cela n’avait jamais posé de difficulté mais avec la restriction des montants alloués à la formation, leur utilisation en dehors de dispositifs de droit commun est de plus en plus restrictive. Or comme il existe peu de dispositifs spécifiques au financement de la formation des demandeurs d’emploi et encore moins quand ceux-ci sont en parcours en SIAE, les possibilités se réduisent chaque année. Face à ce constat, le Conseil d’Administration a choisi d’intervenir sur les fonds propres de l’association pour les formations jugées indispensables et non financées.

ARCINS ENVIRONNEMENT SERVICE

Alle rechten voorbehouden. © 2014 BB